La nature et le Travers

La colline aux vents, communément appelée le Travers, est née de l’audace d’un groupe d’hommes et de femmes, dont la seule ambition était de valoriser ce site d’exception tant par son panorama à 360°, que par son côté indompté, entre vignes, oliviers, figuiers et amandiers.

L’aventure démarre en 1997 sous l’impulsion du maire, Maillé Maurice qui demande aux propriétaires des friches agricoles de les céder à la municipalité pour un franc symbolique. Après avoir obtenu l’accord, une commission extra-municipale est créée, l’association « Pour la valorisation du Travers » prend le relais, avec à leurs côtés les Écologistes de l’Euzières. Ces terres jusqu’alors inaccessibles sont débroussaillées. Des sentiers sont tracés. Des arbres plantés et parrainés par les enfants de l’école. Des dévidoirs décorés sont placés le long du site.



Une grande table et des bancs sont installés. Deux tables d’orientation embellissent le site. Un circuit, dont le point de départ se situe à la cave coopérative, amène le randonneur au Travers.
Un banc à mi-chemin permet une halte. Un parcours de santé est créé. Des animations voient le jour : journées salades sauvages, balades à dos de poney, Nuit des étoiles, drones. Le Travers devient escale pour hélicoptère.
Des parcours VTT, courses à pied, marches et randonnées, transitent par le Travers. Plus récemment, une boîte à livres a été mise à disposition des randonneurs et des pique-niqueurs. Grâce aux bénévoles, aux associations, ainsi qu’à l’audace de ces hommes et de ces femmes dont la seule ambition était de valoriser ce site d’exception, la colline aux vents est devenue la vitrine touristique d’Alignan-du-Vent, un atout au charme incontestable.

Partager sur ...